Les arts traditionnels du Vietnam

A la découverte des arts traditionnels du Vietnam

La musique, les chants et la danse font partie intégrante de la culture vietnamienne ; et reflète une diversité régionale extraordinaire, tout en maintenant un lien d’unité à travers le pays.

Envie de découvrir les arts traditionnels du Vietnam ?

Réservez votre séjour avec Hanoi Voyages !

Les arts de la musique et de la danse

Concernant la musique au Vietnam, on en retrouve une première trace sur des gravures dès 4000 avant JC. On la retrouve aujourd’hui sous différentes formes : musique religieuse, musique pour ensemble de musiciens ou encore musique pour le théâtre. Elle varie aussi suivant la région du Vietnam où l’on se trouve, chaque région ayant ses instruments de prédilection.

 

Les musiciens au Vietnam disposent d’un éventail d’environ 50 instruments, répartis en 3 catégories : vent, percussion et cordes. Les chansons du folklore vietnamien sont très nombreuses du fait que chaque région dispose de son propre répertoire. On retrouvera ainsi souvent des poèmes mis en musique, des berceuses,…Des formes plus spécifiques, comme le « ca tru », sont particulières à une seule région ou ville, en l’occurrence Hue. Cette forme de chanson a d’ailleurs été reconnu par l’UNESCO comme Patrimoine Immatériel de l’Humanité.

 

Selon les statistiques, il existerait plus d’une centaine de danses différentes recensées, rien que sur Hanoi et sa région. L’art de la danse est divisé en 4 types : danses folkloriques, danses royales, danses rituelles et danses religieuses. Gracieuses et élégantes, les danses sont exécutées avec douceur et précision, en laissant pourtant transparaître sensibilité et émotions.

 

Les danses dépeignent aussi bien des activités de la vie quotidienne comme la moisson ou le tissage de la soie, que des choses de la nature comme le vol des oiseaux. Pour donner un exemple, on peut citer la danse des chapeaux, la danse du lion ou encore la danse du Lotus.

musique-dance-vietnam

Art traditionnel des Marionnettes sur l’eau

Le roi nuoc, né au Xième siècle dans la région du delta du Fleuve Rouge au nord du pays, offre un spectacle unique au monde.
C’est à la base un art issu de la tradition paysanne : la sculpture des marionnettes dans le bois de figuier (résistant à l’eau) était un passe-temps des paysans. A l’origine, ces spectacles étaient donnés dans le but d’invoquer la pluie, puis se sont finalement transformés en divertissement pour les habitants des zones rurales.

 

La scène est ainsi une petite maison ou plateforme construite sur l’eau (étang ou petit lac), et décorée avec des parasols, des éventails…On maintient la couleur de l’eau foncée, afin de cacher les mécanismes permettant le déroulement du spectacle.
Les marionnettes sont nombreuses et pourtant chacune uniques, avec des visages et expressions qui leur sont propres, à l’image du « Chu Teu », un personnage souriant et bienveillant. Elles peuvent mesurer jusqu’à 50cm et peser jusqu’à 11kgs, et sont peintes à la main à l’aide de pigments végétaux. Elles ont pour la plupart une tête et des membres articulés.

 

Les artistes, au nombre de 11, sont eux placés au fond de la scène, vêtus de noir et cachés derrière un rideau. Ils tirent les pièces d’un répertoire de quelques 400 contes et histoires de la vie quotidienne, telles que des scènes de la culture du riz.
Ils sont accompagnés de musiciens, jouant de la flûte en bois ou du xylophone par exemple, et le spectacle donne parfois lieu à l’utilisation de feu d’artifice.

water-puppet-hanoi-vietnam

Le Chèo

Originaire du nord du pays, le Chèo est la forme de théâtre traditionnelle la plus pratiquée au Vietnam de nos jours. Il allie théâtre, répliques satyriques, chants et danses, et tend à railler l’ordre social existant via des anecdotes concernant des événements sociaux ou historiques marquants. Néanmoins, il existe une forme d’improvisation au sein du Chèo. Le tout est accompagné de musique, avec l’utilisation d’instruments traditionnels comme la flûte ou les tambours.

 

Sa forme actuelle date du 16ème siècle, et est née dans les contrées paysannes du nord du pays. Les textes se transmettaient oralement, et à la différence des arts représentés à la cour, les costumes de scène ne sont pas très développés, et le maquillage pratiquement absent.

 

Aujourd’hui, le chèo est un des arts traditionnels les plus mis en avant pour promouvoir le Vietnam et sa culture. Il est notamment régulièrement organisé des représentations près du Lac de l’Epée Restituée à Hanoi, ou au théâtre de chèo à Hanoi, pendant lesquelles sont joués des extraits des pièces, qui ravissent et charment les visiteurs étrangers.

Pour découvrir nos voyages au Vietnam, rejoignez notre site : Hanoivoyage.com 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser : 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour vos voyages 100% sur-mesure en Asie du Sud-Est : Hanoi Voyages !