Mu Cang Chai durant la saison de récolte du riz

La saison de récolte du riz: le moment idéal pour se rendre à Mu Cang Chai

 

Si Sapa dispose de toutes les infrastructures hôtelières lui permettant d’accueillir les afflux de touristes souhaitant conquérir les hauteurs et contempler la grandeur de la nature, Mu Cang Chai garde encore la sérénité d’une bourgade de montagne. Le tourisme vient tout justement d’y mettre ses pieds.

 

Outre ses cols accidentés et ses rizières en terrasse splendides dressées comme des échelles contre le ciel, son éloignement par rapport à Ha Noi lui confère aussi certains autres atouts: l’authenticité et la sérénité des paysages, les routes peu empruntées de touristes, les villages paisibles où les gens font toujours ce qu’ils font depuis des siècles.

 

Cependant, certaines familles, Thai surtout, ont choisi l’accueil de touristes chez eux comme une activité complémentaire à leurs métiers traditionnels comme la riziculture ou le tissage.

Envie de découvrir Mu Cang Chai?

Réservez dès maintenant votre séjour avec Hanoi Voyages !

Quand visiter Mu Cang Chai?

 

S’il y a une saison où Mu Cang Chai brille de mille éclats sous le soleil et dévoile toutes ses couleurs les plus vives, c’est entre Septembre et fin Octobre. Comme plusieurs autres coins à plus de 2000 mètres d’altitude du Haut Tonkin, les paysans ne font qu’une récolte de riz par an, profitant de la saison des pluies et de la chaleur.

 

Donc, les mois de Septembre et d’Octobre correspondent à la période où les plants de riz mûrissent, le vert se transformant progressivement en un jaune éclatant. Si vous vous attendez à avoir vos propres photos des rizières en terrasse vêtues de cette couleur d’or, c’est exactement le moment pour vous y rendre.

 

Le nom “Route photographique” se réfère donc aux cols conduisant à Mu Cang Chai en cette période dont les plus spectaculaires sont Khau Pha, La Pan Tan ou Che Cu Nha.

Mu-cang-chai-vallée

A la rencontre des ethnies de Mu Cang Chai

 

La majorité des habitations tout au long des cols conduisant à Mu Cang Chai sont habitées des H’Mong. Les villages des H’Mong se reconnaissent facilement par des toits un peu éparpillés sur les hautes collines. Ils sont donc moins accessibles par rapport aux maisons des Thai plus en bas. Chaque maison donne sur une ou plusieurs rizières très pentues à plusieurs échelles et taillées ingénieusement.

 

Quelques vallées au pied des cols qu’on traverse sont plutôt habitées des Thai dont les villages sont plus concentrés. Ils pratiquent aussi la riziculture, mais ils ont moins de difficultés pour irriguer leurs rizières. Les plus jolis villages de Thai se trouvent dans la vallée de Tu Le, où il sera très agréable de faire une randonnée pédestre.

 

Ceux des H’Mong les plus éloignés et reculés par rapport à la route principale sont à La Pan Tan ou à Che Cu Nha. L’accès à ces villages est un peu difficile, surtout quand il pleut, car les chemins sont très pentus et sinueux, mais leur visite promet de vous offrir des vues sur des paysages des plus authentiques.

 

Comme la bourgade de Mu Cang Chai est paisible, elle est souvent choisie comme lieu de repos avant de repartir plus loin sur le Haut Tonkin. L’attraction la plus intéressante est son marché traditionnel. On peut aussi profiter de l’hospitalité des Thai en louant une maison d’hôtes dans un hameau paisible situé à quelques centaines de mètres seulement de ce marché.

 

Pour en découvrir plus sur nos circuits au Vietnam, rendez-vous sur notre site Hanoivoyage.com

Ces articles pourraient aussi vous intéresser : 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour vos voyages 100% sur-mesure en Asie du Sud-Est : Hanoi Voyages !