Incontournable à Hanoï : la pagode à pilier unique

Le Vietnam est reconnu pour ses multiples temples et pagodes. Située dans l’arrondissement de Ba Dinh, la pagode Môt Côt ou pagode au pilier unique est un site incontournable de la ville d’Hanoï. Elle se trouve juste derrière la mausolée de Ho Chi Minh, dans un lieu calme et arboré, loin de l’agitation et de la circulation des rues de la capitale.

L’histoire de la pagode

La pagode au pilier unique

La pagode au pilier unique a une histoire riche et mouvementée. C’est le plus ancien des trois emblèmes de la capitale, les deux autres étant le pavillon de la Constellation des Lettres et la tour de la Tortue au Lac de l’Épée restituée.

Comme beaucoup de lieux au Vietnam, la pagode au pilier unique est liée à une légende. Son histoire remonterait au XIème siècleL’empereur Ly Thai Tong, deuxième représentant de la dynastie Ly qui fut une grande dynastie vietnamienne, régna de 1028 à 1054. Selon la légende, cet empereur, qui n’avait pas d’enfants, se rendait régulièrement prier Bouddha dans les pagodes pour avoir un fils. Une nuit, il aurait rêvé de la déesse de la miséricorde assise sur un lotus au milieu d’un lac qui lui tendait un nourrisson. Plus tard, la reine mit au monde un garçon.

En 1049, l’empereur ordonna la construction d’une pagode en forme de lotus, pour témoigner de sa gratitude envers la déesse de la miséricorde. Selon lui, la construction de cette pagode apporterait le bonheur et la chance aux habitants. La Pagode au pilier unique est le symbole du bouddhisme, du bonheur et de la liberté. 

Au fil des années, cette pagode a été impactée par les ravages de la guerre. Détruite en 1954 par les Français, elle a été à de multiples reprises reconstruite et restaurée.

Une architecture unique

La pagode est reconnue pour sa structure originale : elle ressemble à un lotus en fleur perché au sommet de sa tige.

Comme les autres pagodes de Hanoï, la pagode au pilier unique, malgré ses reconstructions, a gardé la structure type de l’époque. Construite en bois et recouverte de tuiles, son toit est décoré de deux dragons se tournant vers un motif représentant la lune. Mais la pagode au pilier unique repose sur un pilier de pierre de 1,25 m de diamètre et représente un lotus, ce qui la rend originale et unique en son genre.

A l’origine, la pagode au pilier unique était au centre d’un ensemble de pagodes qui ont été détruites ; de plus, son pilier était en bois et non en béton.

Entourée d’un plan d’eau, sa hauteur est d’environ 4 m et sa largeur de 2 m. Si l’on prend un peu de distance pour la contempler, on imagine une fleur de lotus flottant sur l’eau. Le lotus est une fleur emblématique du Vietnam qui symbolise la pureté, la beauté, la sérénité et la fécondité.

Quant à l’intérieur de la pagode, elle renferme un autel en l’honneur de Bouddha ainsi qu’une statue à l’effigie de la déesse de la miséricorde Quan Am.

En 1962, la pagode au pilier unique a été classée “vestige historique architectural et artistique national”. Elle est une des pagodes les plus populaires pour les vietnamiens et les touristes. Elle a d’ailleurs été reconnue comme étant la pagode ayant l’architecture la plus originale en Asie par l’Organisation des records asiatiques.

pagode au pilier unique

Un symbole de la capitale vietnamienne

Ce site est encore fréquenté par des couples souhaitant avoir des enfants. A l’intérieur de la pagode se trouve un autel où les femmes viennent prier et apporter des offrandes dans l’espoir d’avoir un enfant. Les Vietnamiens la visitent également à l’occasion de la Nouvelle Année pour prier le bonheur, le succès et la chance.

Les touristes, quant à eux, aiment son originalité et son ambiance. Ce lieu sacré respire la tranquillité et le calme. Chaque printemps, la beauté de cette pagode est marquée par le fleurissement des lotus.

Ayant connue les deux guerres du pays, la pagode témoigne de l’histoire d’Hanoï. Aujourd’hui, cette pagode est devenue un réel symbole de la capitale qui contribue à la richesse de la culture et du patrimoine vietnamien.

 

Cet article vous a plu et vous souhaitez en savoir plus sur les autres pagodes présentes à Hanoï ? Alors n’hésitez pas à lire l’article Temples, pagodes : les plus célèbres de Hanoï et sa région.

[fblike]

Ces articles pourraient aussi vous intéresser : 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.